Bora Bora, motu Ome, quatre jours de détente à la pension Alice et Raphaël.

Revenir "Chez Alice et Raphaël" au motu Ome, et bien oui, nous sommes revenus sur ce petit bout de paradis pendant quatre jours.

Motu Ome, pension Alice et Raphaël, vue sur Bora Bora

Frangipanier

Quatre jours de détente uniquement sur le motu, faire ce que l'on veut au moment même, pas besoin de réfléchir ! il y a de quoi s'occuper : balade, kayak, paddle, masque tuba. On peut aussi rien faire et profiter du soleil sur la plage ... Et puis, on ne se pose pas la question sur les repas, il suffit de se mettre à table. On savoure à l'avance les bons petits plats préparés par Alice.

Quelques photos de notre second séjour sur le motu (avril 2013), deux mois se sont écoulés depuis (février 2013), et c'est toujours aussi envoûtant !

Il est 8h30, après un copieux petit déjeuner, nous voici partis en balade sur le motu, côté océan. Le ciel est nuageux, mais le bleu est intense.

balade plage motu Ome océan

Ah ! " Bernard l'ermite" est aussi en balade. Au moindre bruit et vibration, il rentre dans son habitat, alors je m'approche tout doucement et je ne bouge plus, j'attends ...

Bernard l'ermite

Cette fois-ci, "Bernard l'ermite" a l'air pressé et au bout d'une minute ... top départ ! chut !

Bernard l'ermite

Il va certainement rejoindre la végétation et se mettre à l'ombre en attendant le soir.

Bernard l'ermite

Pour en savoir plus sur le Bernard l'ermite, vous pouvez consulter mes deux reportages :
Bernard l'ermite terrestre en Polynésie française 1/2
Bernard l'ermite terrestre en Polynésie française 2/2

balade plage motu Ome océan, vue sur Bora Bora

En arrière plan les montagnes de Bora Bora, les deux principaux monts : le mont Otemanu (727m) et le mont Pahia (661m).

Motu Ome, pension Alice et Raphaël, vue sur Bora Bora

En bordure végétale on retrouve la flore halophile : végétation qui supporte sans mal le soleil, le vent, mais aussi et surtout le sel.
De nombreux arbustes : Naupata Scaevola sericea, O'uru Suriana maritima, Miki miki Pemphis acidula.
Mais aussi de gros arbres ; Tahinu Tournefortia argentea, Tafano Guettarda specia et de nombreux cocotiers.

Motu Ome, pension Alice et Raphaël, vue sur Bora Bora

Côté plage et océan : l'eau est au plus bas et certains blocs de corail mort sont à découvert; au loin le récif-barrière.

Motu Ome plage océan

bloc de corail usé

bloc de corail usé

récif barrière océan

motu Ome océan

motu Ome océan

bloc corail

bloc corail

motu Ome océan

Ci- dessous, la Sterne huppée scrute les petits poissons ...

motu Ome océan

Non non, je n'ai pas teinté le sable en rose, il est bien rose naturellement à cet endroit du motu Ome.

motu Ome plage sable rose côté océan

motu Ome plage sable rose côté océan

J'ai bien eu du mal à prendre l'Aigrette sacrée blanche, à chaque fois que je m'approchais, elle s'envolait sur quelques mètres.

motu Ome océan, Aigrette sacrée

La voilà, en plein vol accompagnée d'une aigrette au plumage noir.

aigrettes sacrées

Motu Ome : retour côté lagon, en empruntant le chemin de la pension.

chemin motu Ome Pension Alice et Raphaël

Motu Ome, pension Alice et Raphaël, vue sur Bora Bora

Le lagon est calme, c'est le bon moment à l'initiation Paddle : ramer debout sur une planche, équipé d'une pagaie.
Le Paddle est fait pour tout le monde! Plus facile que la planche à voile, le kite ou le surf.

paddle

paddle sur le lagon

paddle sur le lagon


Extrait de mon premier reportage Bora Bora Pension Alice et Raphaël :
Je vous présente Tiare (prononcez : Tiaré) et la très jeune Kaya, malgré l'apparence et la couleur ce n'est pas la" fille" de Tiare. Tiare nous accompagnera dans tous nos déplacements, elle a tout de suite compris que nous aimons les animaux, en tout cas, on ne risquait pas de se perdre, elle connaît tous les chemins, et oui, la pension donne accès aussi à l'océan.

Tiare et la toute jeune Kaya

Deux mois entre la première photo. Et bien ... Kaya a grandi ! elle s'amuse toujours autant et n'arrête pas ... elle suit Tiare dans tous ses déplacements.
D'ailleurs, Kaya et Tiare sont présentes dans nos balades sur le motu. Regardez la dernière petite photo : Tiare et Kaya attendent tranquillement dans le chemin qui mène à l'océan, elles nous regardent, et attendent patiemment, voir si l'on prend la même direction, sinon, elles rebroussent chemin. Cette fois-ci, elles ont gagné, nous partons pour une longue promenade.

Tiare et Kaya Tiare et Kaya Tiare et Kaya Tiare et Kaya

La pose photo près de l'océan n'a pas été facile. Rien à dire pour Tiare, sage et disciplinée, mais cela n'a pas été pareil pour Kaya qui ne restait pas en place, elle revenait vers moi tout près de l'objectif ! Avec un peu de patience, j'y suis enfin arrivée !

Tiare et Kaya


Balade sous-marine, côté océan, motu Ome.
Juste avant le récif-barrière, nous pouvons admirer la faune et flore sous-marine, en masque et tuba, nous avons pied, il suffit de faire attention aux coraux. Ci-dessous, la Demoiselle gris-bleu : petit poisson très craintif, il se réfugie à la moindre alerte sous les coraux. Il se nourrit d'algues benthiques.

faune sous-marine

⬇︎D'autres petits poissons craintifs : Demoiselles de houle qui s'empressent de se mettre à l'abri. Leur alimentation : algues benthiques, petits crustacés et larves dérivantes.

faune sous-marine

Entre les coraux, cette algue verte, Chlorodesmis fastigiata, d'un beau vert vif, pousse en touffes jusque 3 à 5 cm de haut, constituées de filaments libres et d'un court crampon filamenteux et spongieux.

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

La taramea, nom tahitien d'Acanthaster planci, l'étoile de mer dévoreuse de corail. Elle se nourrit des polypes coralliens, la partie animale du corail. L’étoile de mer épineuse Acanthaster planci constitue la première menace naturelle des coraux.
Attention ! à sa redoutable couronne d’épines recouvertes de mucus vénéneux ses piqûres infligent un puissant venin, la douleur est très violente.

faune sous-marine

Pas du tout craintif, le Syngnathe à lignes jaunes mesure environ une douzaine de centimètres. Il se nourrit de petits invertébrés, en particulier les copépodes (groupe de petits crustacés).

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

Bénitier ou Pahua en tahitien encastré dans le corail.

faune sous-marine


Exploration sous-marine en masque-tuba, côté lagon.

vue sur Bora Bora

Belle porcelaine tigre Cypraea tigris .

faune sous-marine

faune sous-marine

Bénitiers aux différentes couleurs.

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

faune sous-marine

Petits poissons Demoiselles paon, colonisent les massifs coralliens des lagons.

faune sous-marine

Sous 50cm d'eau, presque en bordure de plage, un petit groupe de Perches à bordures jaunes et un Sergent-major à queue de ciseaux. Pas facile d'éviter le soulèvement du sable !

faune sous-marine


Pension Alice et Raphaël

Allez ! dernière photo de notre bungalow ...

notre bungalow

Pension Alice et Raphaël

Nous avons passé un très agréable séjour à Bora Bora, sur le motu Ome à la Pension Alice et Raphaël.

motu Ome côté océan


liens sur les trois reportages précédents :

Bora Bora : pension Alice et Raphaël

Bora Bora : pension Alice et Raphaël motu Ome côté océan

Bora Bora : tour de l'île en pirogue


À très bientôt pour un séjour plongée dans les Tuamotu, à Fakarava.


Haut de page